L’achat d’une nue-propriété : un placement rentable

Acheter un bien en nue-propriété

La nue-propriété constitue une stratégie d’investissement tout à fait intéressante. En effet, acheter en nue-propriété a pour principal avantage d’acquérir un bien immobilier à moindre coût. De plus, cette transaction permet de réaliser un gain pécuniaire à la fiscalité allégée. Enfin, le bien acquis n’entre pas dans le calcul de l’ISF. Ainsi, acheter en nu-propriété représente un placement attractif.

Des prix attractifs

A titre de rappel, acheter une nue-propriété, c’est acquérir un bien sans usufruit. En effet, durant toute la période de démembrement, le nu-propriétaire ne peut ni  résider ni louer le bien. Cette période est généralement comprise entre 15 et 20 ans lorsqu’elle est fixée dans le contrat. Elle peut toutefois prendre fin au décès de l’usufruitier.

Ainsi, vous l’aurez compris, le nu-propriétaire n’ayant pas de droit d’usage sur le bien durant toute la période de démembrement, il va de soi qu’il paie un prix inférieur au prix du bien sur le marché. De plus, le fait de récupérer l’usufruit du bien n’est pas considéré comme réaliser une plus-value. Par conséquent, lorsqu’il récupère la pleine-propriété, le nu-propriétaire n’a pas à s’acquitter d’un impôt sur la plus-value. Ce dernier n’a lieu d’être seulement en cas de revente du bien. Ainsi, à ce moment-là, la plus-value sera calculée sur le montant du bien en pleine propriété au moment de son acquisition. Par conséquent, acheter en nue-propriété est la garantie de payer une taxe sur la plus-value réduite.

La rentabilité d’un placement en nue-propriété

Quant à ce qui est de la rentabilité d’un tel investissement, tout dépend des conditions de revente du bien. En effet, c’est l’augmentation de la valeur du bien qui entre en jeu. Toutefois, le bien étant acquis avec une décote de 30 à 40% en fonction de la durée de la période du démembrement, revendre le bien donnera lieu, dans la grande majorité des cas, à la réalisation d’une plus-value réelle. En effet, même si le bien acquis en nue-propriété est revendu au prix qu’il valait en pleine-propriété lors de son acquisition, la transaction donne quand même lieu à une plus-value puisque le vendeur l’aura acquis pour un montrant moindre. De plus, l’avantage d’une telle situation est qu’elle ne donnera pas lieu au paiement d’une taxe sur la plus-value, comme indiqué plus tôt.

De plus, il faut garder à l’esprit qu’il s’agit d’un placement de plus ou moins long terme. Or, les prix de l’immobilier ayant une tendance haussière, il y a fort à  parier pour que le bien se revende à un prix supérieur à celui d’origine.

Ainsi, dans les deux cas, l’achat en nue-propriété est intéressant.

 

Share Button

About the Author: admin

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *