S’enrichir en achetant en nue-propriété

Investir en nue-propriété

Récupérer le double du capital investi est une des promesses de l’achat d’une nue-propriété. Toutefois, même si s’enrichir en achetant en nue-propriété est concret, il s’agit d’un investissement de plus ou moins long terme.

Principe de la nue-propriété

Lors d’un achat en nue-propriété, il faut distinguer l’usufruitier du nu-propriétaire. Ainsi, le premier possède l’usufruit, c’est-à-dire le droit d’habitation, alors que le second en a la propriété. Le démembrement de propriété dure tout le long  de l’usufruit. Cette période correspond ainsi soit à une durée déterminée au préalable ou s’étendre jusqu’au décès de l’usufruitier. Dans ce cas, on parle de « viager ».

Bénéficier d’un prix d’achat compétitif

Acheter en nue-propriété, c’est acquérir un bien occupé, que l’on ne peut ni habiter, ni louer. Ainsi : quel intérêt, me direz-vous ? La réponse est simple. Puisque l’acheteur ne dispose pas de l’usufruitier, le bien est proposé à un prix inférieur à celui du marché. La décote varie en fonction du type d’usufruit choisi.

Ainsi, pour une durée fixe, elle s’élève à 23% par tranche de dix ans. Par exemple, une maison d’une valeur de 500 000€ vaudra donc 385 000 € en nue-propriété pour une durée d’usufruit de 10 ans, et 270 000 € pour une durée de 20 ans.

Si la nue-propriété a lieu viager, la décote dépend de l’âge de l’usufruitier. De plus, cette vente se fait à des conditions particulières et induit le respect de certaines obligations. En effet, l’usufruitier paie la taxe foncière et se doit d’entretenir le bien. D’un point de vue fiscal, le nu-propriétaire a la possibilité de déduire de ses revenus imposables les intérêts d’emprunt liés à l’acquisition de la nue-propriété.

S’enrichir en achetant en nue-propriété: doubler sa mise de départ et profiter d’avantages fiscaux

Il s’agit donc d’être patient et d’attendre la fin de l’usufruit pour récupérer la pleine propriété du bien et pouvoir en disposer à votre guise. Ainsi, sachant que le prix de l’immobilier est en constante augmentation, à terme, le bien vaudra jusqu’à deux fois plus que le prix auquel il a été acquis. Une valeur doublée est souvent mauvais signe quand on pense à l’impôt sur la plus-value. Or, l’autre avantage de la nue-propriété réside dans le fait que la plus-value est calculée sur la valeur en pleine propriété du bien lorsqu’il a été acquis et non à la valeur de la pleine propriété. Ainsi, en reprenant l’exemple précédant, si le bien acquis est revendu à 600 000 €, la plus-value imposable ne sera que de 100 000 € et non de 215 000 €.

Il est donc facile de s’enrichir en achetant en nue-propriété, à condition toutefois de faire preuve de patience.

Share Button

About the Author: admin

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *